Notre réunion du mardi 31 janvier 2023

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d’abord, recevez tous les vœux de santé et de bonheur de la part de notre bureau de l’ADDA

Nous vous rappelons ensuite notre réunion mensuelle, qui aura lieu mardi prochain 31 Janvier 2023, à partir de 18h30, en présentiel à la villa Léonie, 1 rue Gustavin à Nice ou en visio-conf avec ce lien Zoom :
https://sciencespo.zoom.us/j/9816413849

Nous espérons que vous serez nombreux à nous rejoindre.

Mardi 31/01 nous parlerons avec vous de :
- ce qui aura retenu votre attention.
- la bonne nouvelle pour les abeilles.
- la politique animalière des villes, dont celle de la ville de Nice pour 2023.
- la pêche illégale de thons et d’espadons faite par un pêcheur professionnel de Toulon et jugé pour cela.
- du projet de pisciculture entre Golfe-Juan et Cannes, qui occuperait une surface de 14 000 m2 pour mettre à la vente 820 tonnes de poissons/an.
- la dérogation de la pêche à « la poutine », sujet relancé par la journaliste Christine Rinaudo de Nice-Matin, ce 22 janvier
- d’une grande école de commerce qui demande à l’ADDA de lui soumettre, dans les 15 jours qui viennent, une proposition pour 18h de cours, afin d'examiner toutes les facettes de l’animal.
Nous lançons donc un appel à 9 contributeurs : associatifs, juristes, scientifiques, philosophes…

Et enfin nous lèverons notre verre pour l’amélioration du bien être animalier.
A mardi,
Pour le Bureau
Christian Razeau
06 75 23 20 74

Dossier plaidé par nos avocats

Voici le jugement du dossier plaidé par notre avocate Me Clara Léger-Roustan le 14 novembre 2022 à Melun :
Nous notons avec satisfaction l'évolution marquée de la prise de conscience des juges dans les affaires de maltraitance envers les animaux.

-DE BRITO :
audience Tribunal Correctionnel Melun 14.11.2022,
Acte de cruauté ayant entrainé la mort, commis sur le chien chihuahua de sa compagne par le prévenu, en l’espèce en l’écrasant à l’aide de son pied.
Jugement : 12 mois de prison dont 9 mois assortis du sursis probatoire pendant 2 ans avec des obligations définies,
Peine ferme aménagée sous bracelet électronique,
Interdiction de détenir un animal,
1 euro de dommages et intérêts