Compte rendu de la réunion de l’ADDA du 7 Septembre 2020

Bonjour à toutes et à tous, 

Voici le compte rendu de la réunion de rentrée de l’ADDA du 7 Septembre 2020 à Nice :

 Nous souhaitons la bienvenue à : Helene Bovalis, Responsable LPO pour Nice et Sud-Est.
 Accueil de Jérôme Vinette Journaliste de Nice prémium qui avait demandé à assister à notre réunion.

 Étaient présents :
 Cecile B., Celine H.,  Hélène B., Hélène G., Martine S.,  Michèle B., Stéphanie G.,  Christian R., Gabriel G., Pascal M., Stephane A.,
 Excusés Camille, Christiane, Clara étant retenu par un décès dans sa famille.

I) Plaintes : le point sur les plaintes en cours est suspendu, Clara étant absente excusée.

II) Informatique :

Stephane : améliore toujours  le site de l’ADDA : asso-adda.org et avec d’autres, le Facebook de l’ADDA : https://www.facebook.com/ADDA-Association-Pour-Le-D%C3%A9veloppement-Du-Droit-Animalier-213586199000644/ 

Céline : nous fera rejoindre le réseau LinkedIn . RDV avec elle  lors de la prochaine réunion.

Hélène : est également prête à s’occuper de la diffusion de l’ADDA sur Twitter

III) Politisation de l’animal :

Christian : Les animaux seront-ils absents ou présents des programmes et des débats des partis lors des élections sénatoriales le 27 Septembre 2020 ?  Nous surveillons cela attentivement..

                 Les animaux seront-ils présents dans les programmes et dans les débats des partis lors des élections régionales en Mars 2021 ?   Nous l’espérons tous.

IV ) Évènements à venir :

        A ) Michele : souhaite que l’on adresse une lettre au Maire, Président de la Métropole Niçoise, sur la présence des pigeons, tourterelles, mouettes ou goélands ayant le statuts d'animaux semi-,apprivoisés, lui signalant que  :

                - Il doit y avoir des fontaines ouvertes pour les abreuver dans chaque quartier, 

                - Comme on nourrit et comme on soigne les chats libres, on devrait pouvoir le faire pour les autres animaux, comme les pigeons,  qui vivent à nos côtés régulièrement et qui pourtant sont mal servis par les Règlements sanitaires Départementaux..

                - Cela pose pour nous la question de savoir si la dispersion sur la voie publique pour mettre à mort ces mêmes animaux, par de la "mort au rat » en graines colorées ou tous autres produits biocides,  est puni par : 

                       l’Article  521 - 1 du code pénal : “ le fait publiquement ou non d’exercer des sévices graves ou de nature sexuelles  ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique  ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 360 000 € d’amende."

         ou par  l’Article R 655-1 : Le fait sans nécessite publiquement ou non de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5eme classe.

                  Nos avocats et notre Comité scientifique interpellé par ce même courrier feront le point sur les jurisprudences en cours.

                 - Michèle nous invite à rencontrer les enfants dans les écoles. Nous lui rappelons que nous sommes à la disposition des directeurs d’écoles qui nous en font la demande.

      B) Nous préparerons lors de notre prochaine réunion notre RDV avec la nouvelle Directrice du Parc National du Mercantour,

     C)  RDV a été demandé pour présenter l’ADDA au nouveau Doyen de la Faculté de droit de Nice, que nous fréquentons depuis 2014.

     D) Les écoles comme l'EDHEC, la SKEMA Business school et Sciences-po Menton nous intéressent toujours pour les initier au droit animalier.

     E ) Un colloque en présence de JP Margueneau est toujours possible mais pour quelle date ? ...Difficile à dire avec ce COVI.

     F)  Stéphanie, astrophysicienne : est prête pour une conférence présentielle : thème possible "La création de l’univers et l'arrivée du vivant". Modalités pratiques à régler.

     G)  Hélène : est prête à animer une visioconférence avec 3 conférenciers (Délais de préparation 1 mois).

     H)  Avec Greenpeace la projection d’un film est toujours d’actualité

     I)  Nous n’avions pas eu de réponse à notre courrier adressé a la FNSEA le 19/07/2020, SUR LA SUPPRESSION DES ÉLEVAGES EN CAGES, Par contre cette proposition a été relevée par Cédric Sueur
         qui souhaite faire travailler un étudiant de son master sur ce sujet.

V) Martine Sebert, la trésorière de l’ADDA est toujours là pour recevoir vos adhésions ou renouvellement : Cotisations 2020 : 20€ pp, 30 € couple, 2 € Etudiant  ou don : 

          Martine Sebert est au   06 60 72 77 94

          Par Chèque : Adresse postale : Mme Sebert,  Immeuble Anita B, 153 Bd de la Madeleine, 06200 Nice ou par virement sur notre Compte IBAN de l’association : FR 76  30003 - 01505  00037262330  53  Virement à faire à l’Ordre de l’ADDA

VI) Prochaine réunion : ouverte à toutes celles et à tous ceux qui veulent faire progresser le droit animalier :
Mardi 6 Octobre, à 19h à la Villa Léonie, 1 Bd Gustavin, 06300, Nice 


Christian.