La chasse à la glu interdite pour un an

Par le Docteur Vétérinaire Marie-Pierre Lacoste,

Je suis très heureuse de cette interdiction, même si elle est très tardive et pas réellement définitive (pour un an).
De là à dire soulagée, non. Parce que l’application de son interdiction n’est pas gagnée non plus.
C’est une pratique vieille et barbare.


Néanmoins, avant, et c’est ce qui devrait encore se faire (enfin... jusqu’à l’interdiction), le « chasseur » ne devait mettre les pièges à glu que le temps durant lequel il était présent afin de soustraire les oiseaux du piège le plus rapidement possible.
De plus cette pratique ne devait viser que les merles et les grives or dans les faits les mésanges, les chardonnerets et bien d’autres petits oiseaux se faisaient prendre.
A l’heure où le nombre des oiseaux comme les merles et les grives est en net déclin, je ne comprends toujours pas que cette chasse traditionnelle ait pu persister si longtemps.
Les chasseurs en question ne pratiquent pas cette chasse pour leur subsistance donc pourquoi leur donner ce droit ?

Marie-Pierre

Retour au blog